Un Algérien de 36 ans a été condamné, mardi 11 septembre, par un tribunal français à deux mois de prison « assortie d’une incarcération immédiate et d’une interdiction de fouler le sol français pendant cinq ans », rapporte ce mercredi Le Journal du Centre.

« Marié depuis samedi 8 septembre avec une Clamecycoise de 47 ans, un homme de 36 ans d’origine algérienne a mis les voiles deux jours après, à la première dispute. Le mariage blanc n’a fait aucun doute pour le tribunal correctionnel de Nevers », précise le journal français.

Advertisement

Devant le tribunal, l’Algérien, dont l’identité n’a pas été précisée, a tenté de se défendre, sans convaincre. « D’ailleurs, à l’annonce par le traducteur de la peine de deux mois de prison assortie d’une incarcération immédiate et d’une interdiction de fouler le sol français pendant cinq ans, le prévenu n’avait rien d’un amoureux éploré », précise la même source.

L’homme a rencontré sa future épouse sur Facebook en février dernier alors qu’il était en Algérie.

Rédaction AF