Le membre du bureau exécutif du MSP Nacer Hamdadouche a porté de graves accusations à l’encontre de Sofian Djilali, leader du parti Jil Jadid. Le cadre du MSP a utilisé un langage d’une grande violence en accusant M. Djilali de trahison et d’intelligence avec la France.

Les joutes par médias interposés ont atteint leur paroxysme. Accusée d’opportunisme, et de retournement de veste, la chefferie du MSP a réagi aux piques de Sofian Djilali par la voie de Nacer Hamdadouche, un cadre influant au sein du parti islamiste.

Advertisement

Sur son compte Facebook, Hamdadouche accuse Sofian Djilali de trahison et d’intelligence avec la France. « Des cadres dissidents ayant quitté Jil Jadid ont confirmé les liens de Sofian Djilali avec l’ambassade de France où il reçoit ses instructions », peut-on lire dans le post.

Hormis cette accusation, le MSP s’est livré à des attaques violentes avec un langage cru. Le but manifeste étant de rabaisser Jil Jadid et son leader et jeter sur lui l’opprobre et le discrédit.