Il y aura moins de publicité pour les médias en 2019. Le gouvernement veut "limiter" les dépenses des entreprises des différents secteurs relatives aux campagnes publicitaires.

La mesure aura des conséquences directes sur les médias, notamment la presse écrite qui est déjà, pour le cas de beaucoup de titres. Selon le quotidien arabophone El Khabar, l'alinéa 4 de l'article 169 de ce projet de loi stipule que les dépenses publicitaires, atteignant les 2,5 % du chiffre d'affaire annuel des entreprises, y compris celles relatives aux campagnes promotionnelles, dont celles des lancements des nouveaux produits, ne seront plus déduites des impôts.

Advertisement

Si auparavant, les différentes sociétés ne lésinaient pas sur les moyens lorsqu'il s'agit de faire la promotion de leurs produits, les patrons y réfléchiraient désormais à deux fois avant de mettre un sou dans une campagne publicitaire.

Elyas Nour