Le président américain Donald Trump a exhorté jeudi l’Organisation des pays exportateurs de pétrole, l’Opep, à faire baisser “maintenant” les prix du brut, quelques semaines avant la mise en place des sanctions américaines contre le secteur énergétique iranien.

“Nous protégeons les pays du Moyen-Orient, ils ne seraient pas en sécurité pour très longtemps sans nous, et pourtant ils continuent à pousser pour des prix du pétrole toujours plus haut! On s’en souviendra”, a lancé sur Twitter le locataire de la Maison Blanche.

Advertisement

“Le monopole Opep doit baisser ses prix maintenant”, a-t-il conclu.

Membre fondateur de l’Opep, l’Iran, bête noire de Washington, est confronté à une série de sanctions américaines faisant suite à la décision de M. Trump de se retirer de l’accord de 2015 sur le nucléaire, ce qui devrait réduire l’offre de brut sur les marchés mondiaux. Les prix sont ainsi logiquement à la hausse de puis plus d’un mois et frôle désormais la barre des 80 dollars en ce qui concerne le Brent .

Une nouvelle salve de sanctions américaines contre Téhéran doit frapper, début novembre, ses exportations de pétrole.

Rédaction AF