Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a affirmé mardi à Pékin (Chine) que l'Algérie oeuvre "intensément" à la concrétisation de l'Agenda africain 2063, vu son engagement et ses investissements  dans des projets d'envergure pour le développement de l'Afrique.

M. Ouyahia, qui représente à ce Sommet le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a expliqué qu'il "s'agit d'abord de la route transsaharienne désormais finalisée dans sa partie algérienne et que valorisera encore davantage le Port-Centre que l'Algérie réalise en partenariat avec la Chine".

Advertisement

Il s'agit ensuite, a ajouté M. Ouyahia, du projet de gazoduc Alger-Lagos dont les études sont bien avancées, soulignant qu'il s'agit enfin de la liaison fibre-optique entre l'Algérie, le Niger, le Mali, le Nigeria et le Tchad, qui densifiera les liens à travers la région sahélo-saharienne.

Cette troisième édition du FOCAC qui se déroule après celle de Pékin en 2006 et celle de Johannesburg (Afrique du Sud) en 2015, se tient sous le thème : " Chine- Afrique : vers une communauté de destin encore plus solide via la coopération gagnant-gagnant".

Rédaction  AF