Dix personnes ont été arrêtées par la Gendarmerie nationale, dans les wilayas d’Alger et de Batna, dans le cadre d’une enquête sur la prolifération de la confrérie religieuse des «Coranistes», un courant religieux qui ne reconnait que le coran comme référence et rejette totalement le Hadit.  

Les investigations ont débuté à Batna avant de s’étendre à Alger affirme Ennahar. Alors que ses membres n’étaient peu nombreux, cette confrérie semble avoir pris de l’ampleur. Les enquêteurs ont retrouvés, chez l’une des personnes arrêtées, une liste comptant près de 6000 noms de présumés membres.

Advertisement

Elyas Nour