Mokhtar Hasbellaoui a « envoyé sa femme accoucher dans un hôpital en France ». C’est un autre “scandale” qui vient éclabousser le ministre de la Santé. Cette tempête finira-t-elle par avoir raison de lui ? Pas si sûr.  

Le président du RCD Mohcine Belabbas, a jeté un véritable pavé dans la marre hier en révélant que c’est en France que  le ministre de la Santé Mokhtar Hasbellaoui a envoyé son épouse pour accoucher, en janvier dernier.

Advertisement

Celui qui est présenté comme le réformateur du secteur de la santé en Algérie a préféré se passer des hôpitaux publics et privés de la capitale, ou même de l’hôpital militaire d’Aïn Naadja et s’est tourné vers une clinique parisienne pour accomplir cet acte. Tout un symbole !

« Aujourd’hui plus aucun responsable officiel ne se soigne dans le pays. Il y a même ceux qui optent pour l’Europe pour un simple accouchement; le ministre de la santé lui-même donne le parfait exemple en envoyant sa femme en France pour un tel acte banal », a déploré M. Belabbas dans un discours prononcé lors des travaux de la deuxième session du Conseil national du RCD.

Le ministre de la Santé est donc devenu un parfait faiseur de crises. Incapable de gérer celles qui minent son secteur, M. Hasbellaoui se donne le luxe d’en créer de nouvelles toujours de plus en plus graves. Mais est-ce que cette énième révélation finira par avoir raison de lui ? Pas si sûr, car le personnage semble avoir été sélectionné pour une seule et unique mission : Celle de faire aboutir la nouvelle loi sur la santé et rien ni personne ne le fera bouger de son poste tant que la mission n’est pas achevée.