Beaucoup d’algériens ont tourné en dérision la manière avec laquelle a été colmatée la brèche provoquée sur le navire Tassili II, suite à un accident survenu au port d’Oran.

Une photo montrant un employé entrain de souder une plaque métallique posée sur la brèche en question a circulé sur Internet. Le directeur commercial de l’ENTMV (Entreprise nationale de Transport maritime de voyageurs), Karim Bouzned, n’a pas apporté de démenti.

Advertisement

Selon lui, le procédé ne présente aucun danger. Il faut rappeler que le Tassili II avait heurté le 1er septembre dernier, à l’intérieur même du port d’Oran, un navire panaméen, alors qu’il se préparait pour partir vers Alicante, en Espagne.

Il y’avait à son bord 1287 passagers et 305 véhicules. Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane avait aussitôt pris la décision de démettre de ses fonctions, le PDG du port d’Oran, Mohamed Aïci Mazari.

Elyas Nour