C’est ahurissant ! À l’entrée de l’un des locaux de la Banque de développement local (BDL), à Oran, un agent de sécurité et des délinquants ont mis sur pieds une association de malfaiteurs rackettant les usagés.  Il faut payer 2000  DA pour pouvoir entrer dans la banque !     

Après la mafia des plages et celle des parkings sauvages, voilà une tout autre mafia qui fait son apparition. Une vidéo postée sur Facebook est devenue virale. Elle montre comment un agent de sécurité crée une atmosphère plus que suspecte à l’entrée de cette banque afin de contraindre les usagés de payer leur accès à la banque.

Advertisement

Une foule compacte attend devant la porte d’entrée, mais celle-ci est interdite d’accès. Seuls quelques privilégiés sont autorisés à pénétrer à l’intérieur.

Dans cette vidéo, on peut voir des femmes hausser le ton en interrogeant l’agent de sécurité : « pourquoi l’accès à cette banque est-il interdit en permanence ? » L’agent rend une réponse plus que suspecte : « Ici vous attendait gratuitement ». « hna raky gaada batal ».

Pour pouvoir entrer, il faut donc payer un délinquant mêlé à la foule. Ce dernier négocie le prix et il est rémunéré après sortie. La somme qui est souvent réclamée est de 2000 DA.

On se demande comment de telles pratiques peuvent avoir lieu à l’entrée d’une banque publique sans que les responsables s’en aperçoivent. On se demande également, comment diable, l’accès à une banque a été confié à des personnes aussi malveillantes ?

ORAN La banque de développement a Oran BDL … Des agents de sécurité corrompus et des voyous qui vendent des places à 2000da

ORANLa banque de développement a Oran BDL … Des agents de sécurité corrompus et des voyous qui vendent des places à 2000daDes gens restent dn la file d'attente de 4h du mat jusqu'à 16h personne ne passe ! Alors ils se trouvent dn l'obligation de payer des vendeurs embulans pr pouvoir y accéder à l'intérieur… Les agents de secu prennent leur part du butin bien sr

Gepostet von ‎خطونا يا الدولة‎ am Mittwoch, 5. September 2018