Les députés de la majorité ont constaté dans une plénière en l'absence de leurs collègue de l’opposition et du président Saïd Bouhadja, la vacance du poste du président. Bouhadja menace de divulguer un enregistrement audio compromettant.

Advertisement