Le patron du RND Ahmed Ouyahia a réagi aux rapports médiatiques sur la crise institutionnelle qui touche l’APN, les élections présidentielles. Il a également évoqué la possibilité d’un remaniement ministériel. Fidèle à son style, Ouyahia a versé dans le sarcasme et l’humour noir.

« On a rapporté que la crise qui fait rage à l’APN va mener vers sa dissolution. Les journalistes qui ont évoqué cette option ont puisé dans leur imagination en affirmant que cela conduira au report des élections présidentielles. Il est vrai que notre production cinématographique a rétréci, mais les scénaristes de l’illusion politique sont présents en force et ils sont prolifique », a-t-il dit, sans pour autant apporter des précisions.

Advertisement

« Concernant le remaniement ministériel, je dis que c’est une chose tout à fait normale. Me concernant, je sais que beaucoup attendent avec impatience que je parte. Je sais que je dérange, malgré le fait que je ne fais pas plus que mon travail », a-t-il encore ajouté.

À la question de savoir si les élections présidentielles auront lieu en 2019, le patron du RND, qui porte également la casquette de Premier ministre, a affirmé que le scrutin aura lieu en avril 2019, soulignant que la date exacte n’a pas encore été arrêtée.