Les députés RCD refusent de cautionner le putsch exécuté contre Saïd Bouhadja. « Les tenants de l’autorité usurpée appellent à valider leur putsch et installer un président factice au perchoir de l’APN », affirment les députés du parti.

 

Advertisement