Les six officiers supérieurs de l’ANP, cinq généraux-majors et un colonel, placés en détention préventive dans le cadre d'un procès pour «enrichissement illicite» et «trafic d’influence», réclament leur libération.

Advertisement