Le verdict vient d’être rendu dans l’affaire Saïd Chitour. Le tribunal a prononcé une peine de 16 mois de prison ferme et un an de prison avec sursis. Le journaliste-fixeur a déjà passé 17 mois en détention provisoire ce qui fait qu’il est libre.

Un grand "ouf" de soulagement pour la famille de Saïd Chitour, ses proches, ses amis ainsi que pour toute la famille de la presse. Le journaliste est enfin libre sur la base du jugement rendu il y a quelques instants.

Advertisement

Le juge du tribunal de Dar El Beida a prononcé une peine de 16 mois de prison ferme, assortie d’une peine d’un an de prison avec sursis sur la base de l'article 67 du Code pénal.

Le parquet avait requis cinq ans de prison ferme. Saïd Chitour a passé plus de 17 mois en détention provisoire. Il était accusé de «collecte d’informations au profit d’intérêts étrangers, dans le but de nuire à la sûreté nationale». Ses avocats ont toujours soutenu que son dossier était vide.