Le patron de Cevital, Issad Rebrab, était invité, de l’émission « Hiwar », débat, sur la chaine de télévision publique française France 24. L’homme d’affaires a eu à répondre à des questions ayant trait à la situation politique en Algérie. Son intervention a été très mesurée.

Répondant à la question de savoir qui dirige l’Algérie, M. Rebrab a évoqué une « main invisible » qui préside aux destinées des Algériens. Il s’agit, selon lui, d’oligarques qui profitent des largesses du système rentier. « Il n’y a que 5% à 10% de la population qui veut la continuité». À voir absolument !    

Advertisement