Le ministre qatari de l’Énergie M. Saad Al-Kaabi, a fait savoir que son pays compte quitter l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), en janvier 2019.

Cette déclaration a été faite en marge d’une conférence de presse à Doha. Le ministre qatari a indiqué que l’OPEP avait été informée lundi matin de cette décision.

Advertisement

La production pétrolière ne représente donc plus la priorité de cet émirat qui compte orienter son intérêt vers le secteur gazier. « Nous sommes réalistes et nous savons que nous n’avons pas un grand potentiel en matière de pétrole », a souligné Saad al-Kaabi, ajoutant que son pays recèle un véritable potentiel dans le domaine de la production gazière.

Cet émirat du Golfe considéré comme le premier exportateur mondial de gaz naturel liquéfié continuera, cependant, à exploiter son pétrole en dehors de l’OPEP.  Ce retrait du Qatar est perçu par certains comme une conséquence directe de son conflit avec l’Arabie Saoudite.