La présidence de la République s’est excusée, à travers un communiqué, de l’incapacité du président Bouteflika de recevoir le prince héritier du trône d’Arabie Saoudite Mohammed Ben Salmane. La raison avancée : une "grippe aiguë".

« Alité du fait d'une grippe aiguë, son excellence Monsieur le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, n'a pu recevoir comme prévu le Prince héritier d'Arabie Saoudite, son excellence Mohamed Ben Salmane, en visite de travail en Algérie », précise la même source.

Advertisement

Le communiqué de la présidence repris par l’APS a d’ailleurs qualifié le prince hériter d’Arabie d’ « illustre invité », soulignant que ce dernier « a formulé ses meilleurs vœux de prompt rétablissement pour le chef de l'État ».