Onze personnes sont mortes par asphyxie en 24 heures, suite à l’inhalation d’émanations de monoxyde de carbone se dégageant d’appareils de chauffage, à Batna, Tlemcen et Alger.   

Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya de Batna où cinq membres d’une même famille sont décédés. Il s’agit du père (32 ans) et de la mère (26 ans) et de leurs trois (3) enfants âgés entre deux (2) et cinq (5) ans a affirmé le lieutenant Hacène Yahia Cherif, soulignant que les gaz brûlés émanaient d’un chauffage défectueux.

Advertisement

Dans la wilaya de Tlemcen, quatre membres d’une même famille, âgés de 36 à 71 ans, ont trouvé la mort de la même façon, hier dimanche à El Ghazaouat.

Selon Radio Tlemcen les victimes étaient décédées asphyxiées par des gaz de monoxyde de carbone, émanant du chauffage à l'intérieur de leur habitation.

Un drame similaire a également eu lieu à Baranès (Bouzereah), dans la wilaya d’Alger. Deux personnes, à savoir un homme (81 ans) et sa femme (60 ans), sont décédées, dimanche aux environs de 16:00, asphyxiées par les émanations de leur appareil de chauffage.