À Barcelone au Nord-Est de l’Espagne, la police a démantelé ce mardi une cellule terroriste composée de 14 individus dont le « noyau dur » serait composé de cinq ressortissants algériens. Selon la presse espagnole, le groupe était capable de perpétrer plusieurs attentats.

Si l’on croit ce qu’à rapporté le journal Catalan La Vanguardia, les cinq Algériens sont connus des services de sécurité notamment à Barcelone. Le même média a indiqué que les membres de cette cellule étaient sur le point de commettre des attentats à Barcelone et ailleurs en Espagne.

Plus de 100 agents ont été déployés dans le cadre de cette opération lancée à 06H00 locales et réalisée sur ordre de l’Audience nationale, un tribunal madrilène chargé notamment des affaires de terrorisme, pour « délits de terrorisme » et « organisation criminelle ». Six perquisitions ont eu lieu à Barcelone et Igualada, une ville située à une soixantaine de kilomètres de la capitale catalane.