Après une diversion qui n’a duré qu’un temps, revoilà les partisans du cinquième mandat. Les partis du pouvoir se préparent à mener une campagne électorale par procuration pour Abdelaziz Bouteflika.