Lundi dernier, Imene Khiali, jeune architecte âgée de 26 est morte sur l’un des chantiers du projet AADL à Bouinan, dans la wilaya de Blida. Se détachant du cinquième étage d’un immeuble en construction, des briques ont atterri sur son crâne. Deux jours après ce drame, le ministre de l’Habitat, Abdelwahid Temmar, s’est personnellement engagé à suivre de près cette affaire.

Les faits se sont déroulés lundi dernier, dans l’un des chantiers du projet AADL à Bouinan. La jeune architecte – qui travaillait pour le compte d’une entreprise turque – avait reçu sur la tête, des briques qui se sont détachées du cinquième étage de l’un des immeubles. Les médecins n’ont pas pu la sauver.  

Sur les réseaux sociaux, cette histoire tragique a provoqué le courroux des Algériens qui ont pointé, encore une fois, un manque de professionnalisme qui, en s’aggravant, fait de plus en plus de victimes et de pertes humaines.

Face au tollé, le ministre de l’Habitat s’est engagé à suivre de près cette affaire afin de prendre les mesures adéquates en se basant sur les résultats de l’enquête diligentée, afin de faire la lumière sur les conditions de cette mort tragique.     

Notez cet article