Une dalle s’est effondrée, ce mardi, tuant trois personnes dans un chantier AADL à Rahmania (25 km à l’Ouest d’Alger), à peine quelques jours après celui ayant coûté la vie à la jeune Imene Khiali à Bouinan.

Un autre drame est survenu au niveau d’un chantier de construction réalisé par une entreprise turque au profit de l’AADL. Cette fois, c’est à Rahmania à l’Ouest d’Alger, où une dalle s’est effondrée sur cinq ouvriers. trois d’entre eux sont décédés, alors que les deux restant ont pu être sauvés.   

Le ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de la ville Abdelouahid Temmar a interrompu une visite de travail qu’il devait mener dans la nouvelle ville de Sidi Abdellah pour se rendre rapidement sur les lieux. Une enquête a été diligentée et les ouvrier pointent du doigt l’entreprise en question.

Il y a quelques jours, Imene Khiali, une jeune architecte de 26 ans est morte dans un chantier de l’AADL à Bouinan, dans la wilaya de Blida. Cette dernière avait reçu des briques qui s’étaient détachées du cinquième étage d’un immeuble en construction. Là aussi, c’est une entreprise turque qui est chargée de la réalisation.