Les robes noires ont tenu rassemblement ce matin au Tribunal Abane contre le cinquième mandat.

« Non au cinquième mandat », criaient-ils réclamant le « devoir de respecter la Constitution » et le droit de « défendre le citoyen ».

Sur les banderoles, les revendications sont les mêmes que celles revendiquées par la rue vendredi et dimanche. Les avocats ont demandé l’érection d’un état de droit.

Des poids lourds du barreau étaient parents à l’image de Zoubida Assoul, Amine Sidhoum et les autres avocats engagés dans la lutte pour les droits de l’homme.