Rachid Nekkaz a encore été agressé ce lundi à Aïn Témouchent. Le candidat à la candidature a été accueilli en fanfare par une foule nombreuse, avant qu’un individu se mette à l’insulté en usant d’un langage obscène en plein public.

Rachid Nekkaz a encore une fois accusé le FLN d’être dernière ces incidents. Hier, il a été bousculé, insulté et frappé par un autre  hurluberlu à Tlemcen.

Malgré ces actes de violence, l’activiste semble déterminé à atteindre son but. Depuis le début de l’opération de collecte de signatures, il sillonne le Nord du pays en utilisant les transports en commun pour convaincre les citoyens d’apposer leur paraphe.

Notez cet article