Il y a eu plus d’une quarantaine d’arrestations lors des manifestations de vendredi. On compte également près de 200 lors de celle de dimanche. L’avocate, présidente de parti Zoubida Assoul  a été arrêtée dimanche et après sa sortie du poste de police le matin, elle s’est directement rendue au tribunal pour défendre ces jeunes qui ont été traduits en justice. Quasiment tous ont été relâchés mis à part quatre personnes.      

Notez cet article