Le jeune Assil, égorgé dans sa chambre à la cité universitaire de Ben Aknoun aurait été assassiné par un camarade fréquentant la même faculté que lui.

Assil, 21 ans, étudiant brillant originaire de Bordj Bou Arreridj a été retrouvé mort, la gorge tranchée hier soir. Revenant sur cette affaire sordide, le directeur de la cité universitaire de Ben Aknoun a expliqué que « le drame a eu lieu après une violente rixe entre deux camardes fréquentant la faculté de médecine de Ben Aknoun».

Advertisement

Interrogé par nos confrères d’El Bilad sur «l’insécurité qui prévaut au sein de la cité universitaire», le responsable a dit que «la cité n’est pas une caserne militaire pour fouiller les étudiants. Et que le suspect fréquente la même faculté que la victime et non pas un étranger».