Akli Ben Hocine est ingénieur en électronique. Il est à la tête de la Start-up AKTRONIKS, spécialisée dans le développement de solutions et de matériel électronique innovant. Le jeune entrepreneur s’est forgé une solide expérience en travaillant pour des multinationales après avoir fait ses classes dans des centres de formation à travers le monde. Dans cet entretien, M. Ben Hocine ne s’adresse pas à nous en tant que coorganisateur du Salon de l’électricité et des énergies renouvelables (SEER), mais comme participant à ce salon (qui se tient du 10 au 13 février à la Safex) et exposant venu présenter une solution innovante : le compteur d’électricité intelligent.   

Vous avez développé un compteur intelligent. De quoi s’agit-il en fait ?

Le problème du gaspillage de l’énergie et plus particulièrement de l’électricité, est devenu une préoccupation pour l’État. Au sein de notre entreprise, nous avons développé une solution permettant d’y remédier. Le compteur intelligent est, en résumé, un tableau de bord installé à l’intérieur du domicile. Cet appareil permet d’avoir une estimation de sa consommation d’électricité en temps réel. Il permet également de calculer la facturation en temps réel. Cet appareil a l’avantage d’être muni d’une application sur Smartphone, permettant de faire un suivi de sa consommation.

AKTRONIKS a-t-elle une autre solution technique pour ce qui a trait au domaine de l’énergie ?

Les solutions que nous développons répondent à des besoins qui se posent de façon récurrente. Ces derniers temps, nous avons eu le malheur d’apprendre, à travers les médias, la perte de vie humaine à cause des émanations de monoxyde de carbone, notamment des appareils de chauffage défectueux et/ou vétustes. Nous avons développé une solution à ce problème. Il s’agit d’un détecteur de monoxyde de carbone dont les composants sont de haute qualité. Cette solution existe déjà, mais le modèle que nous avons développé est équipé d’une électrovanne qui coupe le gaz à l’instant où des émanations sont détectées.

Vos produits sont-ils destinés au grand public ? Ou, est-ce la Sonelgaz qui est votre cible commerciale, notamment en ce qui concerne la première solution ?

Concernant le détecteur de monoxyde de carbone, je pense que le produit est à la portée du grand public. Concernant le compteur intelligent, il faut préciser que le produit a été développé pour répondre à un problème qui préoccupe la compagnie nationale. Cette solution est donc destinée à la Sonelgaz et nous proposons de leur fournir un produit fini avec une licence algérienne. La compagnie nationale fabrique actuellement des compteurs sous une licence d’un partenaire étranger.

Notez cet article