Après avoir défendu l’idée que personne ne doit forcer la main au président pour qu’il se brigue un nouveau mandat, voilà que Amara Benyounès annonce qu’il participera activement à la campagne électorale pour le cinquième mandat.