La Ligue algérienne de défense des droits de l’homme (LADDH) a publié un rapport accablant le système de santé algérien. Le document indique que près de 450 000 Algériens se sont rendus en Turquie pour des soins, ces dernières années !

C’est un système de santé inefficace et défaillant que la LADDH épingle dans son rapport. La ligne regrette que l’État ait consommé neuf ministres de la Santé pour voir la situation se dégrader encore plus. Ces dernières années près de 450.000 Algériens se sont rendus en Turquie pour des soins, selon des chiffres officiels du ministère turc de la Santé.

Le LADDH regrette l’apparition de circuits de tourisme médical, notamment vers la Tunisie et la Turquie. Un phénomène renforcé par le bilan désastreux des erreurs médicales.

Cela dit, la Turquie n’est pas le seul pays où les Algériens se rendent pour se soigner. Un nombre important de nos compatriotes choisissent d’aller en Tunisie. Les chiffres de la LADDH évoquent le nombre de 100.000 Algériens qui partent vers cette destination chaque année. .

En ce qui concerne la France, les chiffres sur lesquels un rapport peut s’appuyer pour élaborer un bilan précis sont rares. Certaines sources affirment, cependant, que quelque 10 000 Algériens se soignent chaque année en France à leurs frais

Sur un autre registre, La LADDH estime que les médecins algériens sont littéralement poussés à l’exil, vidant les hôpitaux algériens de leurs compétences. Plus de 16 000 sont concernés, souligne le rapport, précisant que 60% d’entre eux sont des médecins spécialisés.

Notez cet article