La présidente de l’Union pour le changement et le progrès (UCP) prévient sur les conséquences d’une candidature par procuration d’Abdelaziz Bouteflika. Elle pointe du doigt l’aspect anticonstitutionnel de la chose.

Notez cet article