La présidente de l’Union pour le changement et le progrès (UCP) prévient sur les conséquences d’une candidature par procuration d’Abdelaziz Bouteflika. Elle pointe du doigt l’aspect anticonstitutionnel de la chose.

Advertisement