« Ma prière à dieu est de mourir le même jour que Bouteflika ». Le propos a été tenu par Hamraoui Habib Chawki, ancien directeur général de l’ENTV qui a d’ailleurs souligné qu’il soutient le président Bouteflika par fidélité et non par conviction ! « Le peuple algérien n’a pas besoin des gens qui ne sont pas fidèles», a-t-il ajouté.