La direction de Cevital appelle la coordination nationale des comités de soutien aux travailleurs du groupe à se fondre dans la masse et à adopter les revendications du peuple algérien qui réclame le départ le Bouteflika et le démantèlement du système.

« Le peuple algérien étant entièrement mobilisé pour réclamer un changement de régime, nous demandons à la coordination nationale des comités de soutien aux travailleurs de Cevital d’annuler la marche de demain 05 mars à TiziOuzou », peut-on lire dans ce communiqué publié il y a deux heures.

Le groupe de Issad Rebrab décide donc de laisser de côté la lutte pour le déblocage de ces projets et se concentrer sur un objectif unique, qui est celui de se « mobiliser pour faire aboutir la revendication de changement de régime ».

« Le peuple algérien est entièrement mobilisé pour réclamer un changement de régime. Cette revendication légitime s’impose comme le seul et unique mot d’ordre des manifestations pacifiques à travers tout le pays. Une nécessité confortée par les derniers développements que notre pays a connu hier », souligne le communiqué.

La direction de Cevital décide de rejoindre le mouvement populaire. « Toute notre énergie doit être consacrée aujourd’hui à l’avènement d’une nouvelle Algérie, libre et démocratique. Tous les espaces d’expression doivent être occupés pour la réalisation de cet objectif », ajoute-t-il.