Uber Technologies Inc. s’apprête à annoncer un contrat de 3,1 milliards de dollars pour acquérir son concurrent basé à Dubaï, Careem Networks, dès cette semaine, selon des personnes au fait du dossier.

Le géant américain va payer 1,4 milliard de dollars en espèces et 1,7 milliard de dollars en billets convertibles à Careem.

Démarrage au Moyen-Orient

La campagne de financement de Careem s’élevait à environ 1 milliard de dollars US en 2016, ce qui en fait l’une des startups technologiques les plus précieuses du Moyen-Orient. La société compte plus d’un million de chauffeurs et opère dans plus de 90 villes de 15 pays, selon son site internet.

L’acquisition serait également un début de stratégie pour Uber, qui a eu recours à de telles transactions pour se décharger d’opérations coûteuses à l’étranger en échange de participations dans des concurrents dans le passé.

Quid de l’Algérie ?

A ce jour, ni Careem ni Uber ne sont présents en Algérie même si selon nos sources Careem aurait signé un accord avec la famille Fechkeur propriétaire du Groupe RedMed pour lancer Careem en Algérie. Dans ce contexte les VTC locaux comme temtem et Yassir devront lever des fonds pour faire face à la concurrence.

Notez cet article