Un citoyen, un authentique algérien a fait l’autopsie du régime qui était tenu d’une main de fer par une caste politico-militaro-financière avant le 22 février. En trois minutes et cinq secondes, il a donné un aperçu du ressentiment et du dégoût éprouvé par le peuple durant plusieurs décennies et appelé pour que la lutte pacifique continue. « À ne pas rater.