Un précieux acquis de révolution blanche / La justice se libère de l’emprise du régime (vidéo)

0
5187

Les juges et les avocats d’Alger ont tenu un rassemblement ce jeudi, au niveau du tribunal Abane Ramdane. Dans une déclaration, les magistrats rejettent systématique toute instruction venant d’en haut ayant pour effet d’influencer leurs verdicts.  On est en train d’assister à une véritable révolution ! l’Algérie de demain est en train de se construire. 

«  Nous persistons et signons que l’Algérie post 22 février refuse catégoriquement que les magistrats soient assujettis par le biais d’instructions venant d’en haut. L’indépendance de la justice n’est pas un slogan qu’on chante dans les médias, l’indépendance de la justice est avant tout, le résultat de convictions pour lesquelles on est prêt à se sacrifier », peut-on lire dans cette déclaration.

« Aujourd’hui, nous sommes debout et nous nous inspirons d’une phrase célèbre prononcée par un révolutionnaire et qui dit le colonialisme est un mauvais élève », ajoutent-ils.

À la fin, les juges ont lancé un appel à l’ensemble de leurs collègues partout en Algérie, afin de ne plus abdiquer à la volonté de l’administration. « J’appelle l’ensemble des magistrats à refuser toute instruction venant d’en haut ayant pour effet  d’orienter vos jugements dans les verdicts rendus. Votre conscience et la loi doivent être vos seuls guides ».