Conformément aux dispositions de l’article 102 de la Constitution / Le Conseil constitutionnel passe à l’action

0
2446

Réuni ce mercredi 3 avril 2019 sous la présidence de Tayeb Belaïz, le Conseil constitutionnel a constaté la vacance du pouvoir suite à la démission hier d’Abdelaziz Bouteflika. Le parlement a été informé de l’état de vacance définitive du poste de Président de la République.

On ne sait toujours pas si la loi fondamentale va être appliquée dans toute sa rigidité, en activant les articles 102, 103 et 104 de la Constitution. La Solution politique pourrait également être envisagée. Celle-ci pourrait se traduire par une application souple de l’article 102, qui permettra d’écarter définitivement toutes les figures du régime du processus de transition.

Si l’on opte pour l’application mécanique de la constitution, cela pourrait mener vers une transformation du régime actuel et son retour !