L’ex-DGSN Abdelghani Hamel et son fils ont pu quitter le tribunal de Tipaza ce lundi après avoir été entendu par le juge d’instruction.

Deux heures durant, l’ex-patron de la police a été auditionné par le juge d’instruction avant de ressortir du tribunal à midi. Le dispositif sécuritaire déployé depuis ce matin était impressionnant. À sa sortie, Abdelghani Hamel a été conspué par certaines personnes à l’extérieur qui ont même proféré des insultes à son encontre.

L’ex- DGSN et un de ses fils ont du répondre aux accusations de corruption, trafic d’influence, détournement de foncier et mauvaise utilisation de la fonction, selon ce qui a été rapporté par l’APS et l’ENTV.