publicité
4.8 out of 5 (5 Votes)

Les avocats s’apprêtent à réinvestir la rue pour soutenir le mouvement populaire. La décision est motivée par l’autisme dont fait preuve le régime et sa détermination à se maintenir. De plus, les robes noires considèrent que les objectifs de cette révolution n’ont pas été atteints et que la mobilisation reste de mise jusqu’à satisfaction de toutes les revendications.

Dans un communiqué daté d’hier dimanche 12 mai, le Président de l’Union nationale des barreaux d’Algérie, Me Ahmed Saï, a réitéré le soutien des avocats au « Hirak » du peuple algérien, rappelant que ce corps de métier était parmi les premiers à avoir déclaré son soutien au mouvement populaire « dont les objectifs n’ont toujours pas été atteints ».

publicité

C’est pour cette raison qu’il a appelé les robes noires à réinvestir la rue pour contribuer à la concrétisation des revendications populaires, à travers l’organisation de marches et de rassemblement tous les mardis, en coordonnant avec le mouvement des étudiants.

publicité