publicité
2.1 out of 5 (22 Votes)

Les quatre partis de l’ex-alliance présidentielle à savoir le FLN, le RND, le TAJ et le MPA se sont alignés sur la feuille de route de l’état-major de l’armée, appelant à se mobiliser autour de celle-ci. Il y a à peine trois mois, ils soutenaient un cinquième mandat d’Abdelaziz Bouteflika, louant les vertus de son régime et les bienfaits de son règne !

Après le FLN, qui n’a pas manqué de saluer dans un communiqué la feuille de route de l’armée, voila que le TAJ d’Amar Ghoul lui emboite le pas pour appeler les Algériens « à se mobiliser autour de l’ANP ».

publicité

Pour le TAJ, la réponse apportée par l’armée, se traduisant par l’application mécanique de la Constitution notamment dans son article 102 représente « la meilleure solution pour sortir de la crise ». 

Il y a quelques mois, Amar Ghoul disait qu’il soutiendrait Abdelaziz Bouteflika mort ou vif. Après moult tergiversations, le TAJ semble avoir prêté allégeance au pole du pouvoir dominant. Souligne, d’ailleurs, qu’il « refuse catégoriquement toute atteinte à l’Armée nationale populaire, héritière de l’Armée de libération ou à l’Algérie ».

De leur côté, le MPA et le RND font de même et saluent le discours prononcé hier par Ahmed Gaïd Salah. Le parti de Amara Benyounès a indiqué dans un communiqué qu’il accueillait «avec satisfaction les dernières déclarations du vice-ministre de la Défense nationale et chef d’état-major de l’ANP, qui constituent une confirmation sans équivoque de l’engagement de l’institution militaire pour une sortie de crise apaisée».

Le RND a, quant à lui, exprimé « sa conviction de la nécessité d’organiser des élections présidentielles afin de sortir de la crise actuelle » et souligne son alignement complet sur la feuille de route de l’état-major de l’armée.

publicité