Chose promise, chose faite / Smail Lalmas se retire du panel de médiation et de dialogue

0
2355

Smail Lalmas jette l’éponge. Dans un post Facebook datant de ce mardi, il explique que l’entêtement du pouvoir à ne pas satisfaire les préalables posés et la réaction populaire négative ayant sanctionné sa déclaration d’adhésion au panel de médiation et de dialogue l’ont poussé à se retirer.

« Au peuple algérien et aux membres du Panel, en l’absence d’une réponse positive aux revendications populaires relatives aux mesures d’apaisement nécessaires pour la réussite du processus de dialogue et en raison des pressions que j’ai subies depuis l’annonce de la composition du comité, j’ai décidé de me retirer et de démissionner sur-le-champ du Panel de dialogue, et ce, immédiatement », a-t-il écrit, avant de souligner : « J’ai essayé de toutes mes forces de contribuer à sortir le pays de crise, mais… dieu  n’impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité », a-t-il ajouté.

Cette annonce a été faite juste après le discours belliqueux du patron de l’armée, Ahmed Gaïd Salah qui a carrément fermé toutes les issues de dialogue en fixant de façon unilatérale ses objectifs et en rejetant l’idée même de préalables à un processus de négociation.

Sur les réseaux sociaux, les internautes ont remercié l’économiste Smail Lalmas pour sa sincérité et pour sa décision de quitter ce panel. Pour les Algériens, Mr Lalmas a su rester digne.