L’ancien ministre des Travaux publics et des Transports, ex-directeur de campagne du candidat Bouteflika, Abdelghani Zaâlane, est reparti libre, après avoir été auditionné, hier lundi, par le Conseiller enquêteur près la Cour suprême, dans le cadre de l’affaire Mazouz et du financement occulte de la campagne électorale pour le cinquième mandat.

« Dans le cadre de l’enquête ouverte au niveau de la Cour suprême, M. Abdelghani Zaalane a été entendu, lundi 29 juillet 2019, par le conseiller de l’enquêteur dans l’affaire Mazouz Ahmed, qui avait participé au financement secret de la campagne électorale » (de Bouteflika NDLR), a précisé un communiqué publié par la Cour suprême.

À la fin de cette audition, le conseiller enquêteur a décidé de la mise en liberté du prévenu. Rappelons que l’ancien ministre des Travaux publics et directeur de campagne pour le candidat Bouteflika avait été placé sous contrôle judiciaire dans l’affaire Ali Haddad.