Le procureur de la République du tribunal de Annaba a requis une peine de 10 ans de prison ferme et une amende de 200 000 DA, contre le détenu Nadir Fetissi, arrêté et mis sous mandat de dépôt le 5 juillet dernier, pour avoir brandi l’étendard Amazigh.

Le verdict qui devait être prononcé ce lundi après-midi à été renvoyé au 8 août, a indiqué l’association Rassemblement action jeunesse (RAJ), citant Me. Kouciela Zerguine avocat membre du collectif de la défense et militant des droits de l’homme.