L’enquête diligentée dans le but de situer les responsabilités dans le drame qui a eu lieu à l’entrée du stade du 20 août avant le début du concert de Soolking a débuté ce mercredi au tribunal de Sidi M’Hamed à Alger.

Contrairement à ce que diffusent certaines pages sur les réseaux sociaux, Abderraouf Derradji, alias Soolking n’est pas concerné. L’enquête est axée sur les organisateurs de l’événement.

Certaines sources, dont EL Kabar, ont indiqué que même les agents de sécurité du stade du 20 août allaient être écoutés par le procureur pour être, en suite, auditionnés par un juge d’instruction.

Avant le début du concert de Soolkig au stade du 20 août à Alger, jeudi denier, cinq personnes, dont des mineurs ont trouvé la mort dans une violente bousculade à l’entrée du stade. Ce tragique incident a été à l’origine d’une cascade de limogeages et de la démission de la ministre de la Culture, Meriem Merdaci.