Samy est le jeune étudiant qui a interloqué Karim Younès ce matin en l’interrogeant sur le bien-fondé d’un dialogue et d’une médiation avec un pouvoir illégitime. Dans cette vidéo, il répond aux médias qui sont partis à la rescousse du panel en faisant passer les étudiants pour des militants associatifs ! Rappelons que les syndicats estudiantins proches du pouvoir ont pris part au dialogue et cela a provoqué le courroux des étudiants qui manifestent chaque mardi. 

Nous avons couvert les marches des étudiants à Alger et nous avons pu constater le rôle positif joué par ce jeune tout au long de la révolution populaire et estudiantine.

Pour ceux qui l’ignorent, Samy fait partie des premiers  étudiants embarqués par la police pour leur engageant. Ce fut le 21 mai dernier. Dans cette vidéo, il nous explique comment certains médias aplaventristes ont tenté de faire passer le groupe qui s’est introduit dans le siège de l’instance de Karim Younès, pour des militants associatifs.

Une vingtaine d'étudiants ont été arrêtées ce mardi. Voici les photos de certains d'entre eux.

Gepostet von algerie-focus.COM am Dienstag, 21. Mai 2019

Certains ont titré qu’il s’agissait de membres de l’association Rassemblement Action jeunesse (RAJ). C’est donc une tentative manifeste de désinformation visant à brouiller les pistes, mais aussi, de diaboliser une association engagée qui est active sur le terrain, à travers des campagnes de sensibilisation, depuis le début du Hirak !