Le tribunal militaire de Blida a émis, ce mardi 6 aout,  un mandat d’arrêt international ciblant le général à la retraite et ancien ministre de la Défense, Khaled Nezzar et son fils Lotfi et Farid Benhamdine, président de la Société algérienne de pharmacie. Les trois personnes sont accusées de «complot contre l’armée» et «atteinte au moral des troupes», a indiqué la télévision publique. 

Khaled Nezzar et son fils avaient quitté le pays il y a quelques semaines, en direction de l’Espagne, avaient rapporté plusieurs sources médiatiques, ainsi que plusieurs activistes et lanceurs d’alertes.

Ces derniers jours, des tweets ciblant Gaïd Salah ont été publiés depuis un compte Twitter identifié comme étant celui de Khaled Nezzar (@khalednezzar8). Il semblerait qu’on a préféré entretenir le suspense le concernant, car la famille Nezzar n’a, ni confirmé ni infirmé la propriété de ce compte.

le dernier contenu mis en ligne remonte à il y a quelques minutes (à 12h05 et à 13h36). Les tweets publiés portent de graves accusations contre le chef d’état-major. cela s’apparente à des représailles.