Meriem Merdaci, a  présenté samedi sa démission au chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah. Cette démission aurait un rapport avec le drame survenu avant le début du concert de Soolking à Alger jeudi.

Meriem Merdaci avait été nommée au poste de ministre de la Culture en avril  dernier. Après Noreddine Bedoui, elle est, sans doute, la plus contestée de son équipe gouvernementale que les manifestants qualifient illégitime.

Depuis sa nomination par les forces anticonstitutionnelles, les manifestants scandaient régulièrement des slogans très hostiles à son encontre.