L’avocat et infatigable militant des droits de l’homme Me Salah Dabouz a fait l’objet d’une agression à l’arme blanche en début de soirée à Ghardaïa.

Deux individus cagoulés ont surpris Me Salah Dabouz, alors qu’il se rendait chez son client Aouf Hadj Brahim, codétenu du regretté Kameleddine Fekhar.

En tentant de se protéger, Salah Dabouz a été touché aux bras, mais son pronostic vital n’est pas engagé.