En réaction à une visite de l’instance d’organisation des élections/ Les employés de l’APC de Tizi-Ouzou désertent le siège de la mairie

0
2391

Informé de la venue des membres de la commission chargée de la préparation des élections, le personnel de l’APC de Tizi-Ouzou a quitté les bureaux et services afin d’exprimer leur rejet du scrutin du 12 décembre.

Lors de son déplacement au siège de cette APC, la délégation dépêchée par l’instance d’organisation des élections s’est retrouvée quasiment seule à l’intérieur du siège de la mairie.

À l’extérieur, le personnel a tenu un rassemblement de protestation contre ce scrutin frappé d’incertitude du fait d’un rejet massif de la part des manifestants. Les employés ont réitéré leur soutien au Hirak. Dans une déclaration rendue publique hier dimanche, le Snapap a réitéré le rejet par les travailleurs, de l’élection présidentielle du 12 décembre 2019, et a dénoncé, par là même, des intimidations et des menaces proférées à l’encontre d’un fonctionnaire.

« Suite à la visite des membres de la commission chargée de la préparation des élections, laquelle a intimidé et menacé un fonctionnaire afin de lancer la révision exceptionnelle de la liste électorale allant du 12 au 17 octobre, de ce fait, nous ne tolérerons aucune forme de manœuvre, d’intimidation et de répression exercée sur les fonctionnaires et réaffirmons notre engagement irréversible aux côtés du mouvement populaire », explique le Snapap dans sa déclaration.