Il est poursuivi pour des posts Facebook en relation avec le Hirak / Karim Tabbou maintenu en détention

0
4654

Karim Tabbou, coordinateur national du parti non-agréé de l’Union démocratique et sociale (UDS), a été renvoyé à la prison de Koléa par le juge d’instruction du tribunal de Sidi M’Hamed à Alger. L’homme politique est sous le coup de nouvelles poursuites en relation avec des posts Facebook ! 

Détenu depuis jeudi dernier, ce n’est qu’aujourd’hui que l’on sait de quoi est accusé Karim Tabbou. Il s’agit notamment des accusations : d’« atteinte à l’intégrité du territoire national » et d’« incitation à attroupement ». Les poursuites se basent sur des publications postées sur le réseau social Facebook à l’occasion de la manifestation du 5 juillet dernier.

Karim Tabbou avait été arrêté le 11 septembre devant son domicile (Douera dans la banlieue d’Alger) par des agents en civil des services de sécurité.

Il a par la suite été placé en détention provisoire à la prison de Koléa, suite à une accusation d’ « atteinte au moral des troupes de l’ANP ». La cour de Tipaza l’avait remis en liberté conditionnelle mercredi dernier. Quatorze heures plus tard, il avait été arrêté une seconde fois toujours devant son domicile et selon les mêmes procédés.