« Je suis un élément du Hirak » / Des milliers de vidéos postées en réponse à Bansalah

0
4245

«Je suis un élément du Hirak» (أنا عنصر من الحراك),  est une campagne lancée par des militants en réaction aux propos tenus par Abdelkader Bensalah devant le président russe Vladimir Poutine, lors d’un entretien privé à l’occasion du sommet Afrique -Russie à Sotchi (Russie). Les propos de Bensalah ont provoqué le courroux des Algériens qui se sont sentis rabaissés et humiliés.

« Il y a quelques éléments qui sortent dans la rue pour brandir des slogans », avait dit Abdelkader Bensalah lors de cette rencontre. Des propos qui ont profondément blessé les millions d’Algériens qui continuent de battre le pavé afin de démanteler le système, pour construire une démocratie réelle.

En guise de réaction, des militants ont posté des vidéos, à travers lesquelles ils ont souligné qu’ils sont des « éléments du Hirak ».

Le mot : « éléments », « عناصر » suggère, dans le propos de Bensalah, la présence sur le terrain, d’une foule insignifiante brandissant des slogans hostiles au pouvoir. Une description qui avait fait ricaner le président Poutine, faisant ressortir son scepticisme et son étonnement.

Les militants ont très vite rebondi sur ce propos. Des citoyens ont adopté l’initiative et continue de publier des vidéos dans ce sens. Ces quelques « éléments », comme disait Bensalah, ont pu publier des milliers de vidéos, voir plus. La campagne qui a commencé il y a 48H continue en s’amplifiant.